Présentation
L'Initiative
Le Lancement
Présentation de la Commission
les decrets portant création de la CAC
les membres
la BEF: Brigade Economique et Financière
 Objectifs
Lutte contre la corruption
Lutte contre le sabotage économique
 Les Investigations
La gestion des biens de l'Etat
L'utilisation abusive du téléphone dans les services

Les immeubles de l'Etat à l'Etranger

Les Enquêtes

Vos Suggestions

 

L'appel du Chef de l'Etat (suite)


VITER LE GASPILLAGE SOUS TOUTES SES FORMES

 

L'utilisation abusive du téléphone, de l'éclairage, de la climatisation et le gaspillage de l'eau, ajoutent à la mauvaise gestion du bien public, dont le respect strict doit être une préoccupation majeure de tous les agents de l'Etat.

 

Est-il normal que le téléphone des services soit utilisé comme une cabine publique pour des communications personnelles, contre paiement ?

 

Est- il normal que les climatiseurs et les éclairages soient laissés allumés après la fermeture des bureaux les week ends et les jours fériés ?

 

Est-il normal que les robinets restent ouverts en permanence entrainant d'importantes pertes d'eau potable ayant déjà fait l'objet de traitement à coût très élevé ?

 

Il n'y a pas de petites économies. Ce sont les petits ruisseaux qui se jettent en un endroit et font des fleuves.

 

Notre parc automobile qui faisait la fierté du pays et qui malheureusement a été pillé sous la transition, se reconstitue progressivement. Il doit être l'objet d'une gestion plus rigoureuse.

Comme auparavant, tous les véhicules administratifs, à l'exception des voitures utilitaires, ne doivent pas circuler en dehors des jours et des heures de travail.

 

Le laxisme qui habite actuellement les travailleurs et qui se manifestent par des absebces irrégulières, des retards répétés, des abandons de poste et des présences simulées, doit faire place à une assiduité, à une ponctualité et à un sens plus élevé de la responsabilité et du travail bien fait.

C'est d'ailleurs pour permettre une maitrise de l'effectif réel des agents de l'Etats qui émargent sur le budget général et les budgets annexes et une gestion plus rigoureuse du personnel de l'administration publique, que j'ai demandé au gouvernement, de procéder de façon méthodique et rationnelle au recensement général de tous les fonctionnaires de tous les corps et de tous les cadres.

 

Mes chers compatriotes,

 

nous ne devons jamais perdre de vue que l'ordre, la discipline, l'amour de la patrie, le travail bien fait et le respect du denier public ont toujours été en tout temps et en tout lieu les clés de la réussite.

 

Des pays plus durement éprouvés que le Togo, sont parvenus grâce à la rigueur, à la discipline et au travail, à redresser leur situation sociale et économique.

 

L'ANNEE 2001 ANNEE DE LA LUTTE GENERALISEE CONTRE LA CORRUPTION ET LE SABOTAGE ECONOMIQUE.

 

Comme je vous l'ai dit à maintes reprises, le Togo est un pays modèle, une nation pilote qui a d'énormes potentialités et qui a été pendant longtemps considérée comme la Suisse Africaine. Nous avons l'impérieux devoir de le reconstruire et de lui redonner sa place de choix dans la sous-région et dans le concert des nations.

 

C'est pourquoi, nous avons décidé que l'année 2001 sera l'année de la lutte généralisée contre la corruption, le sabotage économique, la mauvaise gestion et le laxisme.

 

Ainsi par la bonne gouvernance, nous assainirons l'administration publique et donnerons une impulsion plus forte à l'économie nationale.

 

L'environnement économique internationale qui n'a pas cesser de se dégrader et de faire rejaillir ses effets néfastes sur nos pays, nous impose l'obligation d'oeuvrer au renforcement de l'intégration de nos Etats, dans les organisations sous-régionales, à travers lesquelles nous pourrons faire face aux grands enjeux de la mondialisation.

 

La paix, la sécurité et la stabilité sous-régionales sont les facteurs qui devront permettre le redressement rapide de nos économies et le développement durable de nos Etats.

 

Les conflits armés, la prolifération des armes de guerres ou des armes légères, sont des fléaux contre lesquels nous devons lutter, autant que les grandes pandémies qui constituent de véritables freins à l'essor économique de nos Etats et à l'éradication de la pauvreté.

 

UN SUCCES SANS PRECEDENT DU SOMMET DE L'O.U.A. A LOME

 

L'année qui s'est achevée a été essentiellement marquée par la tenue dans notre capitale de la 36è conférence des chefs d'Etats et de gouvernements de l'OUA et la naissance à Lomé de l'Union Africaine.

 

Malgré les campagnes d'intoxication, les mensonges et les montages qui ont été orchestrés pour empêcher la tenue à Lomé de cette historique, la vérité a triomphé et le sommet a bien eu lieu au Togo.

Cette réunion qui a connu un succès sans précédent, grâce à la mobilisation de toutes les forces vives de la nation, fait l'honneur à notre pays.

 

Je voudrais ici renouveler à vous tous et en particulier à la jeunesse, mes très vives et chaleureuses félicitations pour le dynamisme et la disponibilité dont vous avez fait preuve et qui ont contribué à la réussite de cette conférence panafricaine.

C'est le lieu également de vous rendre un hommage mérité à vous agents des forces de l'ordre et de sécurité pour votre dévouement, votre vigilence et votre efficacité, à l'occasion de cette rencontre ainsi que votre détermination à sauver la paix et la sécurité dans notre pays.

 

A l'occasion de la fête de la libération nationale, nous avons décidé la remise d'un quart de peine à tous les détenus de droit commun.

Ainsi sur les 1197 prisonniers qui forment la population carcérale, 275 recouvrent immédiatement leur liberté.

 

NOTRE AVENIR DEPEND DE NOUS-MEMES !

 

Mes chers compatriotes,

En ce début d'année, je voudrais vous inviter tous à vous remettre résolument au travail. Sachez que notre avenir dépend de nous-mêmes. Nous ne pouvons pas construire le présent et l'avenir en comptant exclusivement sur l'extérieur, dont l'appui ne peut être qu'un appoint. Notre destin commun est donc entre nos mains.

Sur le plan individuel, je voudrais vous rappeler que Dieu n'oublie personne. Chacun de nous est venu ici-bas pour remplir une mission que Dieu lui a confiée.

 

Il faut que chacun se soumette à la volonté de Dieu. Dans la vie politique comme dans la vie tout court, c'est ce que Dieu a prévu qui se réalise. Nul ne peut aller contre la volonté de Dieu. Dieu est le seul Maître et le Juge Suprême.

 

Alors pardonnons-nous mutuellement. Aimons-nous les uns les autres. Donnons-nous la main et ensemble, reconstruisons notre cher Togo dans l'amour de Dieu.

 

Vive l'Unité Nationale

Vive le Togo.


 Les grands dossiers

EPAM: Etablissement public pour l'Eploitation de Marchés

Mairie de Lomé

OPAT: Office des produits agricoles du Togo

Togopharma

Dossier Agbéyomé KODJO

Affaire CNSS
 Les Communiqués
 Agenda de la Commission

Après six sessions à Viennes en AUTRUCHE, la Commission Anti Corruption a procédé à la signature de la convention des Nations Unis contre la corruption au MEXIQUE...

Nous écrire | sondages | Perspectives | Plan du site | Accueil

 

© 2002 cac.tg webmaster